Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

HÉBÉTUDE

, par  Ali BouBou , popularité : 1%

En cette première journée du Nouvel An,
Je veux dire ceci à quelques esprits lents :
Ce n’est pas facile de le subir encore
Et jusqu’en mai pour que tout enfin s’édulcore.

On verra le boudin toujours bomber le torse,
A moins que d’une chute il se fasse une entorse
Qui pourrait mieux forcir son manque d’équilibre
Et qu’avant terme échu il nous rende plus libres.

Il sera encor là, le regard embué
Et le verbe hésitant, toujours rétribué :
De ses "euh !" il pourra toujours nous bassiner
En discours ressassés et bien plus surannés.

Le vent aura tourné dans les têtes pensantes
De quelques théories toujours plus vieillissantes :
Car qui pourrait alors faire d’autres appels
A leurs vieilles idées découpées au scalpel ?

Allez ! Qu’on en finisse du temps des cerises !
Les poires l’ont subi, d’autres s’en gargarisent…
Finies les gabegies, finies les turpitudes :
La France sortira de sa grande hébétude. (1/01/17)

Navigation