Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. Cela ne change rien aux pratiques antérieures de NotreJournal qui n’a jamais diffusé à quiconque, pour quelque motif que ce soit, la moindre donnée vous concernant. Dans le cas des publicités (pour les non soutiens) celles çi devraient normalement vous présenter des avertissements. En cas de manquement merci de prévenir le webmaster.

HAUT LES MAINS : OULEMAS !

, par  Ali BouBou , popularité : 3%

C’est avec Jospin que commença le déclin
De notre enseignement et de notre culture :
A l’égalitarisme il était très enclin
Et le socialisme en prônait l’architecture.

Meirieu l’accompagna de son pédagogisme
De toutes théories devenues libertaires,
Et de par la vertu de ses néologismes
Seraient vite enterrés et Rousseau et Voltaire.

On donnait enfin droit à la libre expression :
Nos petits chérubins se gargariseraient
De quelques borborygmes et d’éructations,
Le verbe tout au ras de fétide marais.

Belkacem aujourd’hui voudrait bien que Debbouze
Intervienne à l’école en tant qu’animateur
De langage des rues tout empreint de la bouse
Des banlieues sacrées commun dénominateur.

Les Femmes Savantes, Le Cid, c’est qui, c’est quoi ?
Qui le sait aujourd’hui dans ce puant magma ?
A quoi bon le savoir ? Dites-moi bien pourquoi :
Seule compte la culture des oulémas. (6/03/16)

Navigation