Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. Cela ne change rien aux pratiques antérieures de NotreJournal qui n’a jamais diffusé à quiconque, pour quelque motif que ce soit, la moindre donnée vous concernant. Dans le cas des publicités (pour les non soutiens) celles çi devraient normalement vous présenter des avertissements. En cas de manquement merci de prévenir le webmaster.

Droit de grève ou droit d’emmerder ?

, par  NEMO , popularité : 2%
NJ-Ile de France
Ils en ont plein la bouche, de « démocratie », « droits de l’homme », « liberté d’expression », « acquis sociaux », « solidarité », « défense de l’intérêt (...)



Les publications de + de 7 jours sont réservées aux membres. Pour lire cet article - vous devez être soutien/donateur(trice)/abonné(e) à NotreJournal
Cet abonnement/soutien vous permet d'accèder à toutes les parties du site de NotreJournal et ses archives ainsi qu'à supprimer les pubs.
- Aidez-nous à maintenir l'expression de nos réalités -
Cliquez ici pour DEVENIR MEMBRE et/ou en savoir + !

[1maintenant ils se mettent en grève le jeudi, depuis qu’une loi a décidé que toute grève effectuée un vendredi était considérée comme ne se terminant que le lundi matin = 1 jour de grève, 3 jours de salaire en moins, salauds de patrons briseurs de week-end prolongés

[2actuellement, ce qui prime, c’est l’étalement des retenues de salaires sur une (très) longue période, pour que l’effet de la grève ne les pénalise pas trop.

Navigation