Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

DIALOGUE AVEC NICOLAS BOILEAU

, par  Ali BouBou , popularité : 1%

"Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage"*
- Une fois me suffit, le trop me met en rage !
"Polissez- le sans cesse et le repolissez"*,
- Mais face aux bandits le ministre est policé !

"Craignez-vous pour vos vers la censure publique ?"*
- Oui, les miens ne sont pas de facture biblique
Et j’ai eu à souffrir en parlant de Césaire,
J’en avais dénoncé sa très grande misère.

"[Mais] votre construction semble un peu s’obscurcir,
Ce terme est équivoque, il le faut éclaircir"*
- Pourtant l’ambiguïté peut faire réfléchir
Un esprit occupé à tout bien reblanchir !

"De ce vers, direz-vous l’expression est [bien] basse,
Ah ! Monsieur, pour ce vers je vous demande grâce"*
- Alors je hausserai au moins d’un demi-ton
Ma colère exercée contre ces avortons.

"Et, pour finir enfin par un trait de satire,
Un sot trouve toujours un plus sot qui l’admire"*.
- Je laisse aux sots le soin de flatter mes pensées,
Ma critique leur est toujours bien adressée. (7/11/16)

* citations extraites de L’Art Poétique. Chant 1

Navigation