Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

Cercle Fraternité, le Front National s’empare du sujet de la famille

, par  Jordi Vives , popularité : 1%
08/01/2017 – 18h45 Montpellier (Lengadoc Info) – Ce vendredi la permanence montpelliéraine du Front National était pleine à craquer pour la venue de Louis Aliot, vice-président du parti de Marine Le Pen, présent dans le département pour le lancement de l’antenne héraultaise du Cercle Fraternité, le dernier né des collectifs thématiques lancés par le FN.
PNG - 396.2 ko

La famille au centre du Cercle Fraternité, mais pas seulement…

Pour l’occasion Louis Aliot est venu ce vendredi accompagné d’Agnès Marion, présidente du Cercle Fraternité et de Gilles Ardinat, coordinateur départemental du cercle.

Un cercle qui se veut un lieu de réflexion et de proposition sur les questions touchant au thème de la famille mais pas uniquement. « On veut parler de toutes les relations qui unissent les Français entre eux depuis la cellule fondatrice qu’est la famille jusqu’à toutes les dimensions des rapports sociaux entre Français » précise Agnès Marion avant d’ajouter que « le Cercle Fraternité a pour but de réintégrer une perspective anthropologique dans la politique. On a constaté que souvent les politiques avaient tendance à se contenter d’un arsenal technique en oubliant les conséquences que cela pouvait avoir sur nos concitoyens ».

De son côté, Louis Aliot, parain avec Gilbert Collard, du Cercle Fraternité, a rappelé que ce cercle « est un lieu de débat mais qu’il n’est pas la parole officielle du Front National ».

Un pas vers La Manif Pour Tous ?

La création de ce Cercle Fraternité c’est également l’occasion pour le Front National de retisser des liens parfois distendus avec La Manif Pour Tous. Lancé à la veille de la dernière grande manifestation parisienne du 16 octobre, le Cercle Fraternité c’est aussi le moyen pour le FN de rappeler qu’il est aujourd’hui le seul parti à réclamer l’abrogation de la loi Taubira ouvrant le mariage aux couples homosexuels. Gilles Ardinat le rappelle d’ailleurs : « à l’unanimité notre bureau politique a, dès le lancement de la loi Taubira, préconisé l’abrogation de cette loi et nous n’avons jamais dévié ».

Pour la délégation de La Manif Pour Tous présente ce vendredi à l’invitation du Cercle Fraternité, le message est clair, ce cercle se veut « LMPT compatible ». D’ailleurs Agnès Marion était elle même sur la tribune lors de la manifestation du 16 octobre et Gilles Ardinat était l’un des deux seuls élus de l’Hérault à y avoir participé. Un message néanmoins nuancé par Louis Aliot qui en a profité pour rappeler que si les relations FN-LMPT étaient bonnes dans l’Hérault, ce n’était pas toujours le cas ailleurs faisant ainsi allusion à la situation dans les Pyrénées Orientales.

Le lancement de la première antenne du Cercle Fraternité à Montpellier, pas vraiment un hasard

Ce n’est pas totalement un hasard si le Cercle Fraternité lance sa première antenne départementale à Montpellier. Ville du premier mariage gay et capitale mondiale du lobby LGBT en 2016, pour Agnès Marion « c’est une ville modèle pour le lobby LGBT mais ça reste un lobby ultra-minoritaire. C’est assez symbolique de venir ouvrir la première cellule départementale dans cette ville parce qu’il y a une réponse à apporter à ses revendications communautaristes. »

De son côté, Gilles Ardinat a lancé un appel au milieu LGBT montpelliérain en les invitant à participer aux débats qu’il souhaitait organiser.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Voir en ligne : http://www.lengadoc-info.com/4492/p...

Navigation