URGENT - Aidez NJ à passer l’été - Cliquez !

Allons bon, encore un attentat, à Manchester ce coup-ci !

, par  noreply@blogger.com (atoilhonneur corto) , popularité : 4%
Cet article provient d'une source externe à NJ


Allons bon, encore un attentat, à Manchester ce coup-ci. On parle de 22 morts et d’une soixantaine de blessés, des enfants, des adolescents, des adultes... L’horreur comme d’hab ! Et tout ça par l’ignominie de terroristes islamistes... Encore. Comment ça encore ? A en juger par les réactions qui viennent du monde entier, on a l’impression que c’est le premier attentat du genre. Que nenni les amis, des attentats de ce type, il y en a chaque jour au Pakistan, en Afghanistan, en Irak, en Syrie, au Bangladesh, au Yémen, en Afrique... Tous les jours. 

Bon okay, c’est pas en occident mais ce sont des attentats avec des enfants, des adolescents, des parents pris pour cible et exécutés lâchement au nom d’Allah le Grand Miséricordieux ! Et oui, ouvrez les yeux ! Tous les jours et pour ceux-là personne ne fait de déclarations aussi creuses que ridicules comme celles auxquelles nous assistons depuis ce matin. Pour ces attentats là, pas d’extinction de la Tour Eiffel, ni de bougies, ni de " Vous n’aurez pas ma haine ! ". Ceux-là, on s’en tape, c’est loin.

Mais revenons à Manchester puisqu’il semblerait que la ville du rock soit devenue le centre du monde. Une salle de concert, des gamins venus écouter une starlette préfabriquée aux States, un " déséquilibré " qui se fait sauter : 22 morts et des blessés en pagaille. Paix à leurs âmes et tout notre soutien aux blessés et aux familles des victimes. Solidarité avec le peuple britannique et pray for Manchester ! J’ai tout bon ? Passons donc à la suite...

La réaction des grands de ce monde et de nos chers médias. 

Un " incident terroriste " titrent plusieurs journaux. Un incident ? Un incident qui fait 22 morts, perso, j’appelle cela un accident, une catastrophe, une horreur, un carnage, pas un incident, même avec des guillemets !

Un acte terroriste ? Okay mais pourquoi ne pas dire, ne pas écrire de quoi il s’agit véritablement ? Un acte terroriste islamiste, par exemple ; là au moins on sait de quoi on parle. Et puisque l’auto-proclamé Etat Islamique l’a pris à son compte, pas de quoi se refuser cette maigre consolation : désigner pour une fois les choses par leur vrai nom. Manchester, c’est un acte terroriste islamiste. Faudrait pas ? Pour ne pas choquer la communauté ? La clientèle électorale ? Eviter les amalgames ? Ben voyons, et puis quoi encore. Perso, à l’heure où, en France, près de 60 personnes se revendiquant ouvertement musulmanes sont candidates du Parti Egalité Justice à la députation, à l’heure où certains quartiers entiers sont sous la coupe du salafisme, je dis qu’il faut arrêter les conneries, appeler les choses par leur nom et arrêter de chérir les causes après en avoir déploré les effets. L’Islam, tant religieux que politique, ne nous veut pas du bien, vraiment pas, sauf à s’y soumettre.


Vous n’avez pas encore compris ? Remarquez, je peux l’entendre puisque même Angela Merkel et Teresa May le reconnaissent aujourd’hui. La seconde l’avoue : " Nous ne comprenons pas comment on peut être aussi tordu et malade pour perpétrer de telles attaques contre des enfants. " et la première : " Il est inconcevable que quelqu’un utilise un concert de musique pop joyeux pour tuer des gens ou leur infliger de graves blessures ". Inconcevable, incompréhensible ? Vraiment ? Faut que je vous fasse un dessin mesdames ? C’est au contraire parfaitement compréhensible : ces gens sont en guerre contre nous, contre notre civilisation, contre nos habitudes, nos musiques, nos origines chrétiennes, notre foi, notre façon de vivre. Et comme ils n’ont pas les moyens donc nous disposons (avions, bateaux, armées, etc...), ils font la guerre à leur manière, à leur façon, sans scrupules et avec une détermination sans faille : Ils sont en guerre et à en juger par les réactions lues sur les réseaux sociaux, ils ont beaucoup, beaucoup d’amis et de sympathisants dans nos rangs, parmi nous, chez nous. A Paris comme à Manchester. Cela s’appelle une cinquième colonne, mais je sais, chut. Ils font la guerre chez nous quand nous la faisons là-bas, chez eux, de manière conventionnelle. Va comprendre Charles !

On va leur mener une guerre totale qu’ils déclarent tous, les uns après les autres : Merkel, Trump, May et consorts. Même notre Macron national s’y met. Pétri " d’effroi " le bichon, il veut créer une Task Force pour mener la lutte contre le terrorisme islamiste et son Sinistre de l’Intérieur de déclarer solennellement qu’il allait prendre toutes les mesures pour " améliorer " la sécurité des Français. Pardon ? Dois-je comprendre que si on créée une TF et qu’on va " améliorer... " c’est que tout n’aurait pas été fait avant pour approcher au plus près du risque 0 ? Et ce brave Juppé qui déclare : "Une vigilance accrue s’impose face à la menace terroriste. " Arrêtez vos déclarations à la con faites de platitudes, devenues insupportables, et cessez de nous prendre pour des cons.

Expliquez-moi plutôt pourquoi une partie du commando des attentats du 13 novembre avait pu aller faire tranquillement des repérages à Manchester avant, finalement, de se rabattre sans difficulté sur Paris ? Expliquez-moi plutôt pourquoi la quasi totalité des terroristes ayant sévi en France étaient fiché " S " ? Expliquez-moi pourquoi et contrairement à ce qu’avait déclaré Cazeneuve moins de vingt lieux de cultes salafistes ont été fermés ? Pourquoi des muzz peuvent en toute impunité bloquer un quartier pour protester contre la fermeture d’un centre " cultuel " ? Pourquoi tous les fichés " S " binationaux ne sont pas, depuis le temps, expulsés ? Expliquez moi comment Anis Amri, le tueur islamiste de Berlin a pu sans difficultés traverser 4 pays avant de se faire plomber, par hasard, à Milan ? Expliquez-moi, même si j’ai déjà la réponse, pourquoi le communautarisme muzz se développe sans que rien ne soit fait pour le contre-carrer ? Dites-moi pourquoi, cet après-midi même, des antifas peuvent en toute impunité défiler à la Bastille en scandant : " Si t’es fier d’être fiché " S " tape dans tes mains " ?

Si vous êtes à court d’idées pour lutter contre le terrorisme, faites-nous signe, on en a plein !

Les trottoirs ne se radicalisent pas, les camions ne sont pas fous, la musique ne tue pas, c’est l’islamisme et ses complices qui tuent.

Contrairement à ce que dit le Président du Conseil Economique et Social, monsieur Bernasconi, derrière ce massacre, pour le justifier, il y a bien une idéologie, une religion et une cause défendue ; le triptyque infernal de l’islamisme.

Il ne s’agit plus, madame Nyssen de la Culture, " de tout faire pour redonner la joie et de l’enchantement et au contraire de garder l’espoir et d’évoluer vers une société moins terrorisante " ; vous nous dîtes de continuer d’aller au concert, je veux bien, mais je n’ai pas d’escorte policière, moi. Que nous direz-vous la prochaine fois ? 

L’heure n’est plus à " ré-enchanter ", l’heure est à la lutte totale contre le terrorisme, sans scrupules, sans fioritures, sans bougies ni ballon multicolore. Sans langue de bois. Sans pitié. A armes égales !...

Folie passagère 3544
Résultat de recherche d'images pour
D’accord, pas d’accord : atoilhonneur@yahoo.fr

Voir en ligne : http://corto74.blogspot.com/2017/05...

Navigation