Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN

Albert CAMUS « mi patuet »

, par  lesamisdegg , popularité : 1%
Cet article provient d'une source externe à NJ

Albert CAMUS , mon pataouète , my compatriot , mi paisano ,

connaissait et utilisait le PATAOUETE

 

 

caricature

caricature

Alors Coco y s’avanœ et y lui dit : « Arrête un peu, arête « 

 L’autre y dit : « Qu’est-ce qu’y a ? »

Alors Coco y lui dit : « Je vas te donner des coups.
« A moi tu vas donner des coups ? « 
 
Alors y met la main darrière, mais c’était scousa.
 
Alors Coco y lui dit : » Mets pas la main darrière, parce qu’après j’te choppe le 6,35 et t’y mangeras des coups quand même. « 
 
L’autre il a pas mis la main.

Et Coco, rien qu’un, y lui a donné pas deux, un. 
L’autre il était par terre. « Oua, oua « , qu’y faisait.
 
Alors le monde il est venu. La bagarre, elle a commencé.
 
Y en a un qui s’est avancé à Coco, deux, trois.
 
Moi j’y ai dit : « Dis, tu vas toucher à mon frère ?
« Qui, ton frère ? »
 
« Si c’est pas mon frère, c’est comme mon frère.
 « 
Alors j’y ai donné un taquet. Coco y tapait, moi je tapais, Lucien y tapait.
 
Moi j’en avais un dans un coin et avec la tête : « Bom, bom. »
 
Alors les agents y sont venus. Y nous ont mis les chaînes, dis !
 
La honte à la figure, j’avais, de traverser tout Bab-el-Oued. Devant le Gentleman’s bar, y avait des copains et des petites, dis ! La honte à la figure !
Mais après, le père à Lucien, y nous a dit : « Vous avez raison. « 

Voir en ligne : http://lesamisdalgerianie.unblog.fr...

Navigation