Découvrez des pages au hasard de l’Encyclo ou de Docu PN
A compter du 25 mai 2018, les instructions européennes sur la vie privée et le caractère personnel de vos données s’appliquent. Cela ne change rien aux pratiques antérieures de NotreJournal qui n’a jamais diffusé à quiconque, pour quelque motif que ce soit, la moindre donnée vous concernant. Dans le cas des publicités (pour les non soutiens) celles çi devraient normalement vous présenter des avertissements. En cas de manquement merci de prévenir le webmaster.

AIGUILLON

, par  Ali BouBou , popularité : 2%

J’en ai eu des amours, mais trop souvent ratées,
A Mosta*, en Afrique et aussi en Savoie :
Elles m’auront toujours ouvert une autre voie…
Je n’ai su les garder, de poids trop lourd lestées.

Tout comme un passager toujours bien trop pressé,
J’en ai quitté les lieux où elles étaient nées…
Restent des souvenirs d’étreintes talonnées
Par le temps bien trop court, toujours embarrassé.

Des images souvent reviennent en rappel
De ces chambres d’hôtels louées pour un moment :
J’y ai connu l’ivresse est aussi le tourment
Restés au fond de moi comme un chant de gospel.

Dans le froid de l’hiver, les senteurs d’un printemps,
J’ai connu le parfum de maîtresses offertes
A des étreintes de sensations découvertes
Qui n’auront duré que l’espace d’un instant.

Et toutes ces brûlures de vieilles passions
Se sont comme estompées au fil de mes années,
Mais comme un aiguillon en ma chair burinée,
Elles me titillent sans plus de rémission. (27/05/2018)

* Mostaganem

Navigation